Julien Espinosa (2/4) - "Les joueurs testent, ils observent"
Animé par Vivien Seiller
Publié le 2021-07-24 21:14:29 +0000 UTC
Durée 15min 9s
<p>En arrivant sur un banc de touche, un entraîneur doit faire ses preuves. Probablement un peu plus si son nom n'est pas connu des joueurs. C'était le cas de Julien Espinosa, il y a une dizaine d'années. Passé par le centre de formation d'Antibes, le natif de Nice n'a pas été basketteur professionnel. En devenant coach, il a donc dû se faire un nom. Et prouver qu'il n'était pas là par hasard. </p><p></p><p><em>"Les joueurs testent, ils regardent, ils observent "</em>, reconnaît-il. Aux Sharks d'Antibes, il a notamment dû gérer le "cas" Will Solomon, meneur américain d'expérience (et de caractère) passé par les meilleurs championnats du monde. Un exercice grandeur nature. <em>"A l'époque, le président du club m'avait dit: Là où tu veux aller, des Solomon, tu en auras quatre ou cinq dans l'équipe. Donc tu ferais mieux d'apprendre à le gérer rapidement." </em></p><p>Dans cette seconde partie du long entretien accordé à <em>Nice Matin</em>, Julien Espinosa revient sur sa quête de légitimité à ses débuts. Et la méthode adoptée pour évoluer au fil des années. <em>"Chaque contexte nous donne une expérience nouvelle. Je pense que j'ai évolué."</em></p>
Julien Espinosa (2/4) - "Les joueurs testent, ils observent"
Vivien Seiller
0:00
15min 9s